Remèdes maison naturels pour soigner les piqûres de moustique

 

Pour les petits bobos du quotidien, nous sommes nombreux à avoir recours à des remèdes de grand-mère traditionnels au lieu de nous rendre à la pharmacie.

  1. Les plantes médicinales : cueillies dans la nature ou cultivées en pot, certaines plantes peuvent servir à soulager les piqûres d’insectes en premier recours.
  2. Dans la cuisine : un oignon, du miel, du fromage blanc... La liste est longue, mais ces conseils ne sont pas toujours fiables.
  3. Du froid ou du chaud : le froid procure une sensation de soulagement temporaire au niveau de la piqûre, tandis qu’une impulsion de chaleur ciblée soulage rapidement et efficacement la démangeaison. Pour un traitement thermique simple et sûr, le stylo original bite away® est la solution idéale pour ceux qui souhaitent une solution naturelle sans produits chimiques pour traiter les piqûres de moustique.

Pour vous éviter d’avoir à tout tester vous-même, nous avons passé au crible les remèdes de grand-mère les plus connus pour soigner les piqûres de moustique.

Remèdes naturels

Les remèdes naturels : pour un certain soulagement temporaire

Si aujourd’hui, nous pouvons piocher dans un large éventail de médicaments et de produits modernes, nos grands-parents n’avaient en revanche pas ce luxe. Ils devaient faire avec ce qu’ils trouvaient chez eux ou dehors pour soulager de nombreux maux du quotidien. Parmi ces maux, les piqûres de moustique bien entendu, avec leur lot de symptômes : douleur, démangeaison et gonflement.

Qu’il s’agisse de plantes médicinales, de produits courants ou d’autres trucs et astuces, certains vieux remèdes peuvent effectivement soulager un moment la gêne occasionnée par une piqûre de moustique. D’autres par contre sont susceptibles de provoquer une réaction allergique ou une irritation cutanée.

L’oignon : des propriétés antibactériennes, mais irritant pour la peau

À la maison, une piqûre de moustique peut être soulagée en la tamponnant avec un oignon coupé. L’oignon contient des acides aminés soufrés et des huiles essentielles qui ont un léger effet antibactérien et antiallergique. Un citron coupé peut avoir un effet similaire.1 Si l’on a un chou blanc en stock, il est également possible de traiter la piqûre de moustique avec une compresse que l’on aura trempée dans le jus d’une feuille de chou pressée.2

Le vinaigre, l’huile essentielle d’arbre à thé et l’huile de coco sont parfois également utilisés contre le gonflement et la démangeaison occasionnés par les piqûres d’insectes. Mais pour bon nombre de ces remèdes, il n’existe aucune preuve fiable de leur efficacité, et il ne faut pas oublier qu’ils peuvent causer une irritation cutanée.

 

La sève de plantes, pour soulager temporairement la démangeaison

En été, se promener en plein air signifie souvent servir de dîner aux insectes de toutes sortes. Mais vous trouverez dans les prés ou au bord des chemins quelques plantes pouvant servir de remède de secours. Parmi les remèdes classiques contre les démangeaisons causées par les piqûres d’insectes, on trouve :

  1. Le plantain lancéolé3
  2. Le tussilage, ou pas-d’âne4
  3. La pâquerette5

Si vous avez un pot d’aloe vera chez vous, la sève d’une feuille fraîchement coupée peut également aider.6 Cependant, comme pour d’autres sèves de plantes, l’effet ne sera que léger et temporaire.

Le fromage blanc et le miel : un effet de courte durée

Le contenu de vos placards ou de votre réfrigérateur peut également offrir des solutions pouvant soulager une piqûre qui démange.

  1. Le fromage blanc : appliqué directement sur la peau ou en compresse, le fromage blanc alimentaire peut s’avérer utile. L’acide lactique qu’il contient agit contre le gonflement et l’inflammation, et l’effet de froid soulage légèrement la douleur.7
  2. Le miel : le miel d’abeilles est connu pour son effet cicatrisant et est parfois recommandé pour soigner les piqûres d’insectes.8

Cependant, ces deux remèdes n’assurent qu’un soulagement des symptômes de courte durée.

 

Pommades, refroidissement et chaleur

Autres méthodes pour traiter les piqûres de moustique

Outre les remèdes maison présentés, on utilise souvent des pommades et des crèmes pour traiter les piqûres de moustique. Autre option : appliquer du froid ou du chaud sur la peau afin de soulager la démangeaison.

Nous proposons une synthèse de ces méthodes dans notre article intitulé « Que faire contre les piqûres de moustique ? ».

Crèmes et patches : une efficacité limitée

Les crèmes et les gels anti-démangeaison contiennent pour la plupart des substances actives de synthèse et ne peuvent donc pas être classés dans les remèdes maison naturels. Toutefois, il existe aussi des crèmes à base de plantes, qui contiennent des extraits de plantes médicinales traditionnelles. Il faut tout de même renouveler l’application plusieurs fois, car ces produits ne soulagent que temporairement les symptômes et sont souvent peu discrets.

Les patches pour piqûres de moustique sont tout aussi disgracieux, et même s’ils sont naturels et n’utilisent aucun produit chimique, leur efficacité n’est pas prouvée.

 

Refroidir légèrement la piqûre peut soulager un bref moment, mais attention : un froid trop intense peut endommager la barrière cutanée.

Qu’il s’agisse d’une piqûre de moustique, d’abeille ou de guêpe, appliquer du froid peut soulager légèrement la démangeaison. Pour cela, utilisez de préférence :

  1. une poche de froid de type CoolPack,
  2. une bouteille d’eau glacée,
  3. un bloc de froid entouré d’une serviette humide,
  4. au besoin, un peu de salive pour humidifier la piqûre.

Ne vous attendez cependant pas à un effet qui dure. Et un froid trop intense peut endommager la barrière cutanée.

Utiliser le chaud plutôt que le froid

Traiter les piqûres de moustique avec de la chaleur est aussi une méthode bien connue : il est souvent recommandé de presser contre la piqûre un objet en métal préalablement chauffé, comme une cuiller trempée dans de l’eau chaude. Une variante consiste à tamponner la piqûre avec du coton trempé dans de l’eau chaude.

Et effectivement, la chaleur peut réduire nettement la démangeaison. Attention cependant : si la température est mal contrôlée, cette méthode peut entraîner des brûlures !

Il est plus simple et plus sûr d’avoir recours à un traitement thermique à l’aide du stylo bite away®, qui génère une impulsion de chaleur de la précision requise. Pour en savoir plus sur le fonctionnement et l’efficacité de ce dispositif, lisez notre article sur ce sujet.

bite away® pour les piqûres et morsures d'insectes

Le stylo bite away®, un traitement naturel et efficace des piqûres de moustique

Le stylo bite away® est un dispositif électronique qui vous permet de soulager efficacement la douleur, la démangeaison et le gonflement des piqûres d’insectes, en toute simplicité. Les avantages sont clairs :

  1. Un effet rapide et durable : pour 45 % de toutes les personnes test, une seule application suffit pour réduire la démangeaison de moitié, voire plus, après 2 minutes, et pour la faire disparaître complètement après 5 minutes.9
  2. Une utilisation simple : appliquer le stylo, appuyer sur le bouton, et c’est tout ! Grâce à son format pratique, le stylo bite away® est facile à emporter partout, pour l’avoir toujours à portée de main.
  3. Une solution naturelle : ce stylo électronique fonctionne sans produit chimique, uniquement par impulsion de chaleur.
  4. Une longue durée de vie : jusqu’à 300 applications avec les piles LR6 AA fournies, qui se remplacent facilement.
Nutzen Sie bite away beim Angeln

Bon à savoir : le stylo bite away® offre la qualité de la marque « Made in Germany » certifiée par l’organisme TÜV Süd. Pour en savoir plus : « Le stylo bite away® pour traiter les piqûres de moustique »

Sources

Sources scientifiques

1 Siegfried Bäumler: Heilpflanzenpraxis heute. Rezepturen und Anwendung. Elsevier 2013, p. 427 ET Ursel Bühring: Praxis-Lehrbuch Heilpflanzenkunde. Georg Thieme Verlag 2014, p. 531.

2 Ute Baumgärtner, Brigitte Merk: Wickel und Auflagen. Georg Thieme Verlag 2014, p. 68.

3 Ursel Bühring: Praxis-Lehrbuch Heilpflanzenkunde. Georg Thieme Verlag 2014, p. 462-463 ET Siegfried Bäumler: Heilpflanzenpraxis heute. Rezepturen und Anwendung. Elsevier 2013, p. 427.

4 Thomas Hoek, Dagmar Suda: Sichere Hausmittel für das kranke Kind. Springer-Verlag 2013, p. 79.

5 Siegfried Bäumler: Heilpflanzenpraxis heute. Rezepturen und Anwendung. Elsevier 2013, p. 427.

6 Ursel Bühring: Praxis-Lehrbuch Heilpflanzenkunde. Georg Thieme Verlag 2014, p. 462-463.

7 Ute Baumgärtner, Brigitte Merk: Wickel und Auflagen. Georg Thieme Verlag 2014, p. 60 ET Gesundheits- und Kinderkrankenpflege. 106 Tabellen. Georg Thieme Verlag 2009, p. 111.

8 Claudia Langohr: Die natürliche Hausapotheke für Kinder. Methoden zur sanften Selbsthilfe bei alltäglichen Erkrankungen des Kindes sowie zur unterstützenden Behandlung bei schulmedizinischer Behandlung. Kontrast Verlag 2017, mot-clé « Honig ».

9 45 % des personnes test ont rapporté cette efficacité avec une seule application, et 25 % avec deux applications du stylo bite away®, voir Müller C, Großjohann B, Fischer L.: The use of concentrated heat after insect bites/stings as an alternative to reduce swelling, pain, and pruritus: an open cohort-study at German beaches and bathing-lakes. In: Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology 2011; 4: 191-196. DOI: 10.2147/ccid.s27825